La collecte des ordures ménagères se féminise

La première jeune femme « ripeur » a travaillé durant les vacances. Peu importe les odeurs, Marion Marec-Fontaine apprécie ce travail d'équipe en extérieur. Elle espère revenir cet été.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Christophe Clerfeuille